home

une biographie ? bof !

pvb ©mvb
photo : manuel villarroel

(Jorge) Patricio Villarroel Bórquez

né à Santiago du Chili il y a très longtemps
1954 / 1962 j’ai étudié le piano avec un excellent professeur, René Reyes, à qui je dois mes quelques qualités techniques et d’enseignement.
1963 / 1968 j’ai étudié tout seul la batterie ce à quoi je dois mes qualités rythmiques ( si je continue comme ça je vais être trop endetté à la fin de ce CV ).
1964 / 1968 avec mon frère Manuel et donc toujours au Chili, nous avons fondé le Minton’s Trio . A l’époque j’ai aussi joué avec les formations de Matias Pizarro.
1969 je fais mes valises pour aller étudier le jazz à la Berklee School of Music, mais je n’y ai jamais mis le pied ( hi hi ) à cause d’une méconnaissance de la langue anglaise, par contre je me suis retrouvé, va-t-on savoir comment et avec qui, dans un hôtel rue des Canettes dans le quartier latin.
1969 toujours j’arrive donc en France ( chut, il ne faut pas le dire ) par hasard . Je travaille le piano et fonde le Dharma Quintet avec Jeff Sicard, Gérard Copperé, Michel Gladieux et Jacques Mahieux… Ce groupe verra passer beaucoup de musiques et des musiciens : Gérard Marais, Jacques Rondreux, Pedro Greene, Jean Querlier, François Méchali, on a même vu passer cette sacré Colette Magny. Le Dharma a donné son dernier concert officiel au musé d’art moderne de la ville de Paris en 1979 et un revival au théâtre Dunois en 1985 avec Didier Levallet en prime.
1973 /1976 j’ai étudié “religieusement” ( peut-on faire autrement ) les tablas indiens avec le tablaïste népalais
Krisna Govinda KC. Aujourd’hui les tablas et leur langage sont seulement dans ma tête, incorporés à mon langage musical.
1977 très content de toutes ces déambulations folkloriques, j’ai repris en main tous les instruments que j’avais jusqu’à lors explorés. On a fondé avec mon frère Manuel et mon ami Matias Pizarro le groupe Skuas, groupe qui a été entendu un peu partout dans le monde ( France, Belgique, Suisse, Allemagne, Singapour ).
1980 j’ai co-dirigé avec mon frère son orchestre, le Machi-Oul Big Band. J’ai aussi joué vers cette époque lointaine en trio avec Jean François Lauriol et Jacky Detraz.
1981 / 1983 j’ai écrit le répertoire original de trois heures pour mon nonnette qui s’est produit en France. J’ai fait partie de divers groupes: Quartet de Jazz Merdique d’Alex Grillo en honneur au MJQ, Dembé quartet de batteries avec Jacky Detraz, Jacques Rondreux et le regretté Merzak Mouthana.
1984 nous avons formé le groupe SK-DH avec Eric D’enfert, Gilles Mahaud, Jean François Lauriol et Jacky Detraz. C’est à cette époque que les synthés sont rentrés dans ma vie et m’ont mené jusqu’à cette passion pour l’informatique que beaucoup de musiciens partagent.
1985 fût pour moi l’année de la composition: j’ai eu une commande d’état pour écrire un quintette de cuivres avec percussion, “Si par une nuit d’hiver un Sextuor”, dédié à mon auteur préféré, Italo Calvino (décédé malheureusement un mois avant la création ). J’ai écrit une musique “exposable” lors d’une manifestation de Land Art organisé par Jacques Leclercq K, j’ai appelé cette oeuvre “Le Chant du Champ, hommage à Marcel”. J’ai aussi écrit “Abstractions pour Danse”, musique du ballet “Clichés en Déroute” donc la chorégraphie a été faite par Jean Claude Ramseyer, danseur avec lequel nous avons souvent travaillé en duo.
1986 / … j’avais commencé en 1984 à travailler sur les synthétiseurs ( en réalité mon premier contact avec la musique électrifié eu lieu en 1977 lorsque mon ami Bernard Odant m’a construit mon premier synthé, un minimoog sophistiqué pour l’époque ). Donc en 1986 mon ami ingénieur du son Jean Jacques Boutaud ( celui du disque “Traversée” de Skuas et de “face au silence” de Double Face ) m’a branché program-mation et depuis j’ai développé quelques programmes de musique aléatoire et de travail pédagogique.
1987 j’ai rencontré Pablo Cueco et joué avec lui dans différents spectacles: Le Bal de la Contemporaine, 89 Variations, duo Cueco Villarroel, etc.
1988 / … je forme le groupe de musique improvisée et collective Double Face avec mes amis Bruno Girard, Jacques Veillé et Ramon Lopez.
1989 j’ai écrit “Le Calendrier Républicain”, musique interprété par Double Face qui a été écoutée dans des baladeurs lors de l’exposition “Une Année Républicaine” Temple pour la Nation de Jacques Leclercq K à Ouroux en Morvan.
1991 enregistrement du disque “face au silence” de Double Face.
1992/… concerts et créations avec diverses formations, notamment aux Instants Chavirés l’une des meilleures boîtes de musique improvisée en France.
1993 presque plus que du piano acoustique.
partition “Grâce et Angelots” pour une chorégraphie de Claire Jenny et Paule Groleau pour la biennale de l’Essonne.
1994 écriture et création de “Percés à Jour” avec la compagnie de danse Point Virgule et les musiciens J-F. Lauriol, Jacques Veillé et Ramon Lopez.
1998 joue avec Pablo Cueco en duo, son trio de musique improvisée avec Philippe Descheper et François Merville, dans le Quartet L’Amour d’Alex Grillo, direction de l’orcherstre Transes Européennes, fait des grafittis sur quelques pochettes et CV
1999 direction des créations de Pablo Cueco : Sol Suelo Sombra y Cielo, Adi Anant avec Hari Prasad Chaurasia au Théâtre de la Ville. Création du sextet Cueco / Villarroel au Théâtre du Lierre qui est conçu comme une expansion timbral du duo. La ville de Yerres lui consacre un hommage d’une semaine pour son travail de 22 ans au sein de l’ENMD de la vallée de Yerres.

Quelques détails pour les historiens: j’ai étudié la composition chez moi avec mes disques préférés: Bach, Bartok, Stravinsky, Coltrane, Miles, Tristano, Bill Evans, Bud Powell, Kandinsky, Miro ( heu, je croyais qu’ils étaient musiciens ces deux là : caramba encore raté ) et mes livres préférés: Schoenberg, Piston, Georges Russell, Kandinsky ( … ). J’enseigne ( je transmet ) tout ce que je sais et ce que je ne sais pas aux élèves passionnants de l’École National de Musique et de Danse de la vallée de Yerres et du Centre de Formation des Musiciens Intervenants ( CFMI d’Orsay ). J’ai aussi participé à des stages nationaux: Cluny, Valence, Chaumont. J’ai écrit beaucoup de musiques non détaillées plus haut: Marva pour piano solo, Élucubrations sur sept Haikus à instrumentation variable, Sgyu-Lus d’après le Livre des Morts Tibétain pour saxophone, orgue d’église et chorale, étude pour un piano et trois musiciens. J’aime beaucoup écrire mais ma préférence va à l’improvisation des paysages inespérés.

  • galérie des grands musiciens

    • image

      thelonious monk

      image

      morton feldman

      image

      frank zappa

      image

      bela bartok

      image

      ornette coleman

      image

      igor stravinsky

      image

      lennie tristano

      image

      bill evans

      image

      john coltrane

      image

      miles davis



  • photomaton

    • image

      pvb, piano

      image

      venise

      image

      verdelot session

      image

      dan et alex

      image

      trio rare

      image

      medaillon

      image

      marc et jifle

      image

      chau et moi

      image

      n'tchack

      image

      luc et moi

      image

      richard,pc,pvb

Bad Behavior has blocked 11 access attempts in the last 7 days.